mining-pool

Comment fonctionnent les “mining pools”?

3 février 2023

Le minage de cryptomonnaies est une partie cruciale de la sécurité des réseaux basés sur le consensus du Proof-of-Work. Les mineurs jouent un rôle clé dans le calcul des hachages pour sécuriser les blockchains sans l’intervention d’une autorité centrale. 

Au début du lancement du Bitcoin Genesis en 2009, il était possible de miner avec un simple ordinateur personnel. Cependant, au fil du temps, la course à l’armement pour trouver des blocs plus rapidement a contraint les mineurs à utiliser des dispositifs de minage spécialisés comme les ASICs.  Pour ce qui est des autres cryptomonnaies, les cartes graphiques sont de plus en plus performantes également. De même, les mineurs utilisent désormais des mini pools collectives afin de partager leur puissance de calcul.

C’est précisément sur ce point que nous consacrons cet article. Nous allons étudier le fonctionnement des pools de minage. Vous comprenez mieux comment ils peuvent aider les mineurs à optimiser leur stratégie de minage.

Pourquoi les mineurs choisissent les “Mining Pools”?

Un “pool de minage ” (ou “mining pool” en anglais) est un groupe de mineurs de crypto-monnaies qui se réunissent pour partager leur puissance de calcul et distribuer plus équitablement les récompenses des blocs.

Il s’agit d’une option courante pour les mineurs solo qui n’ont pas la puissance de hachage nécessaire pour trouver des blocs de manière compétitive.

En rejoignant un pool, les mineurs ont alors plus de probabilités de recevoir des récompenses. Cela signifie que le pool en tant que groupe a une puissance de hachage plus importante et, par conséquent, une probabilité plus élevée de découvrir un bloc.

En plus d’une chance accrue de découvrir des blocs, les mining pools permettent aux mineurs d’obtenir des récompenses plus régulièrement et de manière plus fiable que le minage individuel.

Au lieu de devoir attendre de trouver un bloc pour recevoir une récompense, les mineurs peuvent recevoir une partie plus petite, mais plus fréquente des récompenses en bloc découvertes par le pool.

Dans les pools mining, un coordinateur est en charge d’assurer une utilisation efficace des ressources et de distribuer les récompenses aux mineurs en fonction de leur contribution. Cela permet aux mineurs individuels de bénéficier de la force collective du pool et de recevoir une récompense plus régulière et stable que s’ ils minaient seuls.

Voyons voir désormais les différents types de rétributions des pools de minage.

➡️ Mining Pools de type “Pay-Per-Share” (PPS)

L’un des modèles de rémunération pour les pools miniers est le Pay-Per-Share (PPS). Il s’agit d’un système où le pool minier prend en charge toutes les dépenses liées au minage, telles que les coûts d’électricité et les frais de transactions. En contrepartie, il facture aux mineurs un coût fixe pour chaque part de hachage qu’ils fournissent au pool.

Le pool minier garantit alors un paiement régulier aux mineurs en fonction du nombre de parts de hachage qu’ils ont fournies, indépendamment de la vitesse à laquelle ils trouvent des blocs. 

En effet, le pool minier prend en charge toutes les incertitudes liées à la trouvaille de blocs et à la répartition des récompenses, offrant ainsi une certitude financière aux mineurs. Ce modèle peut être plus attractif pour les mineurs qui cherchent une rémunération stable et prévisible.

➡️ Mining pools de type Full Pay-Per-Share (FPPS)

Le modèle Full Pay-Per-Share (FPPS) prend en compte non seulement les activités des mineurs, mais aussi les frais de transaction inhérents aux blocs qu’ils ont minés.

Les mineurs peuvent ainsi disposer d’une source de revenus plus fiable et plus prévisible.

En plus du paiement forfaitaire régulier, les mineurs recevront également une part des frais de transaction. Cela a le potentiel d’augmenter les revenus des mineurs, puisque les frais de transaction peuvent parfois dépasser la totalité de la récompense offerte.

➡️ Mining Pools de type Pay-Per-Last-N-Shares (PPLNS)

Contrairement à PPS ou FPPS, où les mineurs perçoivent des récompensés en fonction du nombre de parts valides qu’ils ont envoyés au pool, le Pay-Per-Last-N-Shares (PPLNS) se concentre sur le nombre de parts valides envoyés dans les N derniers blocs. 

En effet, les mineurs perçoivent des récompensés en fonction de la puissance de hachage qu’ils ont apportée au pool dans les N derniers blocs.

Cela semble plus juste et équitable que d’autres méthodes. Cependant, le risque pour les mineurs est également plus élevé, car si le pool ne trouve pas de blocs, les mineurs ne seront pas récompensés pour leur travail.

Par exemple, si la récompense du bloc est actuellement de 6,25 BTC et que les frais de l’opérateur sont de 20 %, la récompense totale pour les mineurs est de 5 BTC. Si N était de 1 000 000 et que vous avez fourni 50 000 parts, vous recevriez 5 % de la récompense disponible, soit 0,25 BTC.

Le système PPLNS est une des deux méthodes les plus couramment utilisées pour les pools miniers . Il s’applique à de nombreuses crypto-monnaies PoW populaires, telles que Zcash, Monero, Grin et Ravencoin.

Quels sont les risques des mining pools ?

On considère souvent les mining pools comme une menace pour la décentralisation de la blockchain.

En centralisant la puissance de hachage pour trouver des blocs, cela peut compromettre la sécurité de la blockchain. Cependant, certains défenseurs du minage en pool affirment que cela peut en fait renforcer la sécurité en permettant aux mineurs de travailler ensemble pour résoudre plus rapidement les problèmes mathématiques dits “complexes”.

Toutefois, les pools miniers peuvent comprendre un risque d’une attaque “51 %”. Si un pool minier contrôle plus de 51 % de la puissance de hachage totale d’une blockchain, il a le pouvoir d’altérer les transactions. Cela signifie que le pool minier pourrait potentiellement dépenser des fonds en double dépense par exemple ou même annuler des transactions à sa guise.

Cela menacerait la sécurité et la fiabilité de la blockchain en question de façon drastique. Même si dans la théorie, une attaque à 51% est possible, elle reste néanmoins faible en probabilité.

Répartition du taux de hachage par pool sur 24 heures le fevrier 2 2023. Source: coin.dance.com

En observant le graphique ce-dessus, il y a une possibilité théorique qu’AntPool et foundry USA Pool se coordonnent pour détourner le réseau. Toutefois, même s’ils parvenaient à lancer une attaque, leurs activités ne mèneraient à rien, car le prix du bitcoin s’effondrerait. Dans “la théorie des jeux”, on comprends que les mineurs sont motivés par des décisions rationnelles. Ce serait alors une action qui s’avérerait nuisible pour eux. Ce seraient eux les premières victimes. Ils n’auraient alors aucun intérêt à le faire.

De plus, les pools ne possèdent pas nécessairement l’équipement de minage requis. Les entités dirigent leurs machines vers le serveur du coordinateur, mais elles peuvent migrer vers d’autres pools. Les participants comme les opérateurs de pool bénéficient d’un écosystème décentralisé florissant. Ils ne peuvent gagner de l’argent que si le minage reste rentable.

Quels sont les Mining Pools les plus populaires?

En ce qui concerne le minage de bitcoin, voici les mining pools qui ont le plus de parts de marché:

  • Poolin,
  • F2Pool,
  • BTC.com,
  • AntPool,
  • ViaBTC.
poolin mining pool
Source : https://www.poolin.com/

Dernières réflexions sur les mining pools

Après la création du premier pool minier, le paysage de l’exploitation des crypto-monnaies a été modifié à jamais. Dans la mesure où ils aident les mineurs à obtenir des paiements plus réguliers, ils peuvent être très utiles.

Dans un monde parfait, le minage de Bitcoin serait beaucoup moins centralisé. Pour l’instant, cependant, il est suffisamment décentralisé. Toutefois, il n’y a aucune raison pour qu’un seul pool contrôle la majorité du taux de hachage à long terme, à moins que ça ne soit un gouvernement qui le décide pour sa propre cause. Ce serait un scénario dramatique mais fortement improbable. Cependant, cela ouvrirait probablement la concurrence entre différents gouvernements, tout comme cela se passe avec des particuliers. 

En outre, le Bitcoin n’est pas uniquement géré par les mineurs, il y a également d’autres acteurs qui entrent en jeu dans l’écosystème Bitcoin, un tout qui assure sa pérennité.

Voir plus :

——

Remarque : Aucun conseil financier n’est donné dans cet article ni dans tout autre article sur zonebitcoin. Il s’agit d’information dont vous êtes le seul juge et maitre. Soyez responsable de vos investissements et n’investissez qu’une somme dont vous êtes prêt à perdre.

Nos liens affiliés :

 Pour acheter des cryptomonnaies ( de façon simple):

  • Sur Binance ( Obtenez 10% de réduction)
  • Acheter des cryptomonnaies sur ByBit 

Pour générer des intérêts sur vos cryptomonnaies:

  • Sur Youhodler ( Gagnez jusqu’à 12% d’intérêts)

Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

 Pour se divertir et jouer 

Total
0
Shares

Evan selemani

Fasciné par le bitcoin depuis 2017, Evariste n'a cessé de se documenter sur le sujet depuis. Si son premier intérêt s'est porté sur le trading, il essaie désormais activement d’appréhender toutes les avancées centrées sur les cryptomonnaies. En tant que rédacteur crypto, il aspire à fournir en permanence un travail de haute qualité qui reflète l'état du secteur dans son ensemble.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Total
0
Share

En savoir plus sur ZoneBitcoin

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Échangez des cryptos sur Changelly

changelly

Tracker de crypto

coinstats app

Sur Google

googlenews

Ne ratez pas :

Faut-il faire encore du cloud mining? Avantage et inconvénients

Vous connaissez le cloud Mining mais vous hésitez encore? Il
gridless minage afrique

La société de minage Gridless améliore l’économie des villages africains

En règle général, lorsque l’on parle du minage de bitcoin,