les NFT ça craint

Pourquoi le marché des NFT est devenu aussi”malaisant” aujourd’hui?

2 février 2023

Si je devais choisir un mot approprié pour parler des NFT aujourd’hui, j’utiliserais les mots “malaisant”, “embarrassant”ou “gênant”. Oui, c’est exactement le sentiment que j’ai en ce moment, en regardant le marché des NFT.

Autant nous avons été enthousiastes devant l’engouement pour les NFT datant de l’été 2021, autant on peut avoir la nausée en voyant ce que c’est devenu, aujourd’hui.

Au moment où j’écris cet article, le dernier NFT qui a rencontré un franc succès est celui de Donald Trump, l’ancien président des USA. Oui, si vous avez raté l’info (et vous avez de la chance), son esprit d’homme d’affaire invétéré n’a pas raté l’occasion de s’enrichir facilement.

Il a créé une collection de cartes NFT à son effigie. Tiens donc, cela vous étonne ? Ces cartes d’un narcissisme sans nom donnent le privilège à certains détenteurs de participer à des tirages au sort pour gagner des cadeaux. Ainsi, les heureux chanceux pourront par exemple diner avec l’ex-président, gagner des casquettes, être invité à des événements et d’autres lots de ce type. Rien de nouveau, à l’ouest…

En plein bear market, la vente des cartes de Donald Trump est plutôt honorable. Avec un prix d’achat initial fixé 100$, certaines cartes se vendent aujourd’hui à 6 ETH (environ 7000 $). D’autres, plus rares, coûtent jusqu’à 20 ETH (ou 25,000 $) sur le marché secondaire.

carte NFT pourris de Donald Trump
Source : https://collecttrumpcards.com

Les 45,000 NFT se sont vendus comme des petits pains pour le plus grand bonheur de Trump qui a ainsi récolté la bagatelle de 5 millions de dollars. Les détenteurs de cartes peuvent maintenant s’amuser à faire de l’achat-revente de carte en espérant qu’un fan de Trump accepte d’acheter sa carte plus chère qu’il ne l’a obtenu lui-même… Avec le système des royalties inhérent à chaque vente, le président pourrait gagner de l’argent de façon perpétuel, aussi longtemps que ses cartes se vendront.

Voilà donc à quoi ressemble aujourd’hui le marché des NFT…Un marché spéculatif qui n’a rien à envier à la Française des jeux où les acheteurs ne cherchent pas autre chose que le ticket NFT gagnant.

Pourtant, même si l’on a envie de qualifier la période actuelle de déclin, il faut nécessairement, constater les avancées dans le domaine. Il n’y a pas que des aspects sombres dans l’histoire ( courte) des NFT et voyons.

Les NFT : La période de l’euphorie 2021-2022

Les NFT ont connu leurs heures de gloire pendant la pandémie du Covid-19. Le confinement a clairement été un facteur du succès des ventes en ligne de cette période. Coincé chez eux, les personnes n’avaient pas d’autres choix que de commander en ligne les articles du quotidien. Les NFT n’ont pas échappé à cette mouvance. Alors que les premiers NFT étaient achetées par un groupe d’amateurs de cryptomonnaies, très rapidement, la machine s’est emballée.

Les institutions artistiques ont voulu s’impliquer ( et prendre une part du gâteau, naturellement). Les médias grand publics parlaient des ventes records de NFT avec une ardeur non dissimulée. Le monde de l’art incarné par Christies’s s’enflammait (et s’enflamme encore) devant des oeuvres d’art numériques. Le prix de certaines œuvres numériques dépassait celui des croquis d’un Van Gogh ou d’un Picasso. Pour exemple, l’oeuvre NFT de l’artiste Beeple s’est vendu 69 millions de dollars.

Le marché de l’art prenait alors un nouvel essor et d’autres industries se sont engouffrés dans la brèche ouverte.

Beeple NFT
Le NFT de Beeple a été vendu plus de 69 millions de dollars lors d’une vente aux enchères tenue par Christie’s.

Rapidement, ce fût le tour de l”industrie de luxe qui n’a pas tardé à y voir de nouveaux canaux de distribution. Il y a eut d’abord Gucci, puis Adidas, Puma, et maintenant on ne compte plus les marques qui ont créé des NFT. La poule au oeufs d’or était toute trouvée; le marché était en effervescence et les acheteurs se ruaient sur le moindre NFT. Chacun pensait avoir trouvé le ticket d’or gagnant. Cela qui les conduirait directement au volant d’une Porsche… (Nous reviendrons sur le flop de Porsche dans la conclusion).

Il a fallu de peu pour que les stars et les célébrités sautent à pieds joints dans ce nouveau marché lucratif. À défaut de sortir de nouvelles musiques à succès, ils ont trouvé dans les NFT, une nouvelle manière de parler d’eux. Paris Hilton ou Justin Bieber ont fait les gros titres après avoir acquis les fameux NFT des “Bored Ape Yatch Club“. Des rappeurs comme Snoop Dogg ont crée des NFT à leurs effigies et ont acheté des terrains virtuels dans le metavers et ont même donné des concerts virtuels…

Bref, l’engouement pour les NFT, en juin 2021, était alors à son comble.

La quête du millionnaire

De nouveaux projets NFT faisaient irruption chaque jour. Des success stories toutes plus folles les unes que les autres venaient continuellement nourrir ce nouveau marché juteux. Des enfants devenaient millionnaires du jour au lendemain (littéralement) comme la créatrice de 14 ans avec les NFT Beluga. Des graphistes et artistes numériques qui cherchaient la reconnaissance sont devenus des artistes reconnus (et rentiers) en créant des graphiques de la plus grande banalité.

Source : Comment un jeune garçon de 12 ans a gagné 290,000$ avec ses NFT Whales…Article : https://www.bbc.com/news/technology-58343062

Pour couronner le tout, on a pu se réjouir du système des royalties NFT qui offrait une nouvelle source de financement pour les artistes. On a pu s’enorgueillir de voir tant de projets reverser des fonds à des oeuvres caritatives. Mieux encore, on a tous trépigné de joie en voyant que les donations (pour l’Ukraine entres autres) se sont servis des NFT pour la bonne cause.

Ça, c’était l’euphorie du début. Puis…Le temps d’un battement de cil, tout à commencé à s’effriter.

Là, en 2023…On commence tout juste à retrouver nos esprits…Au final, vous allez voir, que c’est une bonne chose.

La chute du marché des NFT….

Selon les données de Chainalysis, depuis le second semestre de l’année 2022, l’emballement s’est estompé. Les acheteurs ont déserté les places de marché NFT et de moins en moins de projets sont proposés. Tel un château de cartes ( le mot est bien choisi), l’écosystème NFT s’est effondré devant nos yeux incrédules.

Cette baisse de volume d’échange à débuté avec la chute désastreuse de la cryptomonnaie Terra, qui a marqué alors le début du bear market et une suite sans précédent de faillites en tout genre… L’année 2022 s’est avérée être une année de gueule de bois profonde qui a entériné les rêves de fortunes rapides. Les investisseurs sont déçus des cryptomonnaies et a fortiori de leurs NFT. Adieu rêve de richesse, adieu rêve de gloire.

baisse activité NFT
Source : https://blog.chainalysis.com/reports/chainalysis-web3-report-preview-nfts/

Dans ce contexte, les médias relayent les pertes monstrueuses que subissent les détenteurs de NFT. Ces derniers se rendent compte qu’ils ont acheté des oeuvres numériques qui ne valent plus plus cher qu’une banale image en format Jpeg.

De même, certaines célébrités comme Justin Bieber sont alors la cible de moquerie sur les réseaux pour avoir acheté des NFT à des prix exceptionnellement haut. Il a acheté à plus d’1 millions de dollars un fameux “Bored Ape Yatch Club“. Aujourd’hui, il pourrait le revendre à 70,000$ réalisant une belle perte de plus de 900,000 euros….

Source : https://kotaku.com/justin-bieber-nft-bored-ape-crypto-ftx-crash-market-1849798228

Cependant, le commun des mortels peut, certes, s’épouvanter devant l’ampleur de cette perte potentielle mais il peut aussi se réjouir de la leçon apprise. L’optimisme fait partie de l’ADN de l’investisseur, me direz-vous.

En effet, aujourd’hui, il semblerait que les stratégies marketing élaborées pour vendre des NFT soient (enfin) reconnues. Cela va peut-être nettoyer le marché des NFT de tout ce qui l’empêche de s’épanouir correctement.

La duperie des célébrités

Comme nous l’avons mentionné plus haut, avec les achats de NFT, les célébrités ont gagné énormément de visibilité. Et, c’était là le but final que de leurs intérêts soudain pour l’art numérique. Cela est vrai pour une bonne partie d’entre eux. Il ne faut pas s’y tromper. Rappelons qu’ils ont aussi contribué à faire connaitre les NFT auprès d’un public plus large ( et aussi, nécessairement moins avertie).

—>Lire l’article : Mais pourquoi les stars achètent des NFT ( la vraie raison) ?

Aujourd’hui, les masques tombent. Des supercheries sont révélées au grand jour. Certaines personnes ont le courage de dénoncer certaines pratiques déloyales. Par exemple, des youtubeurs comme Logan Paul qui ont profité de l’ivresse générale pour vendre des projets NFT pourris comme “CryptoZoo” sont dénoncées. Aujourd’hui, il est sous le radar de certaines enquêtes comme celle lancée par le youtubeur CofeeZilla.

Ceci étant dit, Logan Paul ne risque pas pour autant d’être condamné par la justice, même s’il s’avère qu’il s’agissait d’une arnaque éhontée. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison qu’il a toujours dit à sa communauté de n’investir qu’en connaissance de cause. Oui, vous savez, le fameux DYOR (“faites vos propres recherches”) qui dédouane tout ceux qui promeuvent un projet crypto.

Comprenez qu’avec cette formule magique, si les investisseurs perdent de l’argent, c’est à eux de prendre leurs responsabilités. Ainsi, Logan Paul et les autres ne risquent pas plus qu’une petite perte de crédibilité.

Des communautés fantômes intéressés par le profit (et par le profit seulement)

Dans les critères pour investir dans un NFT, il y a surtout un critère qui a énormément d’impact sur le prix futur : il s’agit de la communauté. Si dans les premiers projets NFT, on pouvait voir une croissance organique de la communauté, aujourd’hui, il faut savoir que les membres sont fictifs : ils sont “achetés”.

Les followers sont des comptes fakes et/ou des membres qui se sont inscrits simplement pour recevoir des “cadeaux”. Sans surprise, la plupart ne sont pas intéressés par le projet en lui-même. Par conséquent, cette communauté fictive n’est présente que lors du “Mint”. Pendant cette période, les membres vont faire ce qu’on appelle dans le milieu du “shilling“. Dans le dictionnaire des degens, cela signifie faire de la promotion exagérée pour un produit pour son profit personnel.

Une fois que la vente a lieu… Plus personne n’est là pour parler du projet… Ensuite, la communauté se désagrège lentement ressemblant alors à une armée fantôme de followers désabusés.

Tenez, allez voir les projets NFT les plus populaires… Allez voir ce qu’ils sont devenus. La plupart des followers restent muet et ont déserté totalement le projet…

L‘engagement social est déterminant dans le prix futur d’un NFT. Un projet avec une forte communauté (et une bonne stratégie marketing) a plus de chances de réussite qu’un projet intéressant sans communauté. Les vendeurs peuvent sublimer un shitcoin et vous faire croire que c’est un chef d’oeuvre.

Des projets pourris et des promesses non tenues

On pourrait faire la distinction entre les NFT crées par des artistes et ceux crées par des entrepreneurs à l’esprit mercantile. Lorsque nous parlons du déclin des NFT, nous faisons écho à cette seconde catégorie, bien entendu.

Pour ce type de NFT, les personnes qui veulent investir ne le font pas par amour de l’art ni de la technologie. Clairement. La plupart y voient une opportunité d’investissement redoutable. Devenir millionnaire en quelques clics. C’est comme cela que beaucoup de NFT ont été vendu : la promesse de devenir riche. Voilà ce qui a attiré de nombreux investisseurs débutants.

Le type de vidéo publiées en pleine hype des NFT

Même si certains se sont grassement enrichis, c’est certainement la “chance” qu’ils doivent remercier. La terrible vérité, c’est qu’ il n’y a pas de règles dans ce type d’investissement. C’est le chaos total quand on cherche à analyser des projets. Considérez les meilleurs critères d’investissement et vous allez vous planter. Vous avez plus de chances de réussir si vous suivez votre instinct : Votre instinct de dégénéré.

L’histoire du NFT Kevin est assez risible et très emblématique à la fois. Les fondateurs avaient fait des promesses de sortir un jeu de très bonne qualité. La révélation des NFT à montré un travail bâclé digne d’un très mauvais free-lance débutant. C’est devenu la risée de la twittosphère avant de devenir un mème à lui-seul. Le NFT s’est vendu à plus de 3 ETH par la suite… Ne cherchez pas la logique, il n’y en a pas.

Cependant, ce n’est pas la pire histoire…Je pourrais vous en raconter d’autres. Seulement, il est temps de passer au coeur du problème. Voyons voir, sans plus tarder, les techniques de manipulations des prix…

Des manipulations du marché

C’est peut-être l’élément qui participe le plus à rendre le monde des NFT de plus en plus malsain. Il y a comme dans tous les actifs cryptos, ce qu’on appelle des “baleines”. Ce sont des investisseurs qui possèdent de gros montant d’un actif donné. Dans les NFT, cela existe aussi.

En gros, ces sont des investisseurs qui possèdent plusieurs NFT de la même collection. De par leurs “poids”, ils sont à même de manipuler le marché. Ils peuvent le faire de façon quantitative et qualitative. C’est ce qui rend la manipulation du marché des NFT aussi puissante. Je vous explique brièvement en quoi cela consiste.

👉 D’un point de vue qualitatif, les gros collectionneurs de NFT se voient offrir des NFT gratuitement. Certains sont aussi payés pour faire la promotion de ces NFT. Ils ne se gênent pas pour accepter, croyez-moi. Ainsi, ils vont créer de la hype sur des projets simplement pour des objectifs d’enrichissement égoïstes. Les novices vont suivre leurs investissements les yeux fermés. 😩 Cela crée de la valeur ex nihilo qui n’est pas pérenne.

👉 D’un point de vue quantitatif, certaines baleines vont racheter des NFT au-dessus du prix plancher pour augmenter virtuellement la valeur d’un actif. De l’extérieur, on pense que le projet gagne de l’intérêt pour une raison concrète. En réalité, c’est une baleine qui veut tromper les autres et fait du bluff. C’est souvent les fondateurs du projet qui vont réaliser ce type de transactions.

Entre sabotage utile et nécessaire renouveau du marché

Il y a aujourd’hui beaucoup d’investisseurs déçus. La hype est passé, vous comprenez. On peut relater la vente des NFT de Porsche qui s’est avéré être un vrai flop commercial. Les entreprises commencent à comprendre que la poule aux oeufs d’or ne pond plus. ( Lire à ce propos l’article de BFM ” La collection de NFT raté de Porsche”). Il y a plusieurs raisons qui expliquent cet échec mais cela résulte surtout du fait qu’il n’y a plus de demande pour ce type de produit. C’est aussi ce qui explique le déclin des jeux P2P également…

Désormais, les investisseurs savent que la valeur d’un NFT ne dépend pas seulement de la marque qui l’émet. Ils ne veulent plus acheter des NFT pour acheter des NFT.

Aujourd’hui, le critère de l’utilité est recherchée. À force de collectionner des images numériques, quand bien même celles-ci seraient certifiés par des grandes marques, l’investisseur ne sait plus quoi en faire…Que fait-il avec ces NFT aujourd’hui? Même la mode de mettre un NFT en guide d’avatar sur les réseaux sociaux est déjà révolue…

Le marché des NFT semble être en phase de maturité. Certains travaillent sur une nouvelle forme de NFT comme avec le protocole Ordinals par exemple. Après avoir connu la gloire, le chaos et le déclin, le marché va peu à peu se structurer et servir les meilleurs projets. Ce n’est pas ça qui manque. Rappelons que les NFT peuvent servir de support à l’achat de maison ( RealT), représenter des diplômes et des documents juridiques divers. Encore une fois, les “bons” cas d’usages ne manquent pas.

Ce qui manque, c’est de l’éducation, de la connaissance et une pointe de bon sens.

Source:

  • https://www.cnews.fr/vie-numerique/2022-01-17/wikipedia-ne-reconnait-pas-les-nft-comme-des-oeuvres-dart-1171908
  • https://www.nytimes.com/2021/03/11/arts/design/nft-auction-christies-beeple.html
  • https://www.dexerto.es/pokemon/el-juego-nft-pixelmon-inspirado-en-pokemon-sorprende-con-su-horrible-aspecto-1456378/

Remarque : Aucun conseil financier n’est donné dans cet article ni dans tout autre article sur zonebitcoin. Il s’agit d’information dont vous êtes le seul juge et maitre. Soyez responsable de vos investissements et n’investissez qu’une somme dont vous êtes prêt à perdre.

Nos liens affiliés :

👋 Pour acheter des cryptomonnaies ( de façon simple):

  • Sur Binance ( Obtenez 10% de réduction)
  • Acheter des cryptomonnaies sur ByBit

✌️Pour générer des intérêts sur vos cryptomonnaies:

  • Sur Youhodler ( Gagnez jusqu’à 12% d’intérêts)

👌Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

🤌 Pour se divertir et jouer 

Total
0
Shares

La Rédaction ZoneBitcoin

Passionnés par le Bitcoin, nos rédacteurs tentent de démocratiser leurs connaissances à travers des articles variés et touchant différents sujets.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Total
0
Share

En savoir plus sur ZoneBitcoin

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Échangez des cryptos sur Changelly

changelly

Tracker de crypto

coinstats app

Sur Google

googlenews

Ne ratez pas :

IreneDAO crypto

IreneDao et ses NFT : Pourquoi ça fait (autant) jacasser?

Alors, on va essayer de clarifier cette actualité. IreneDAO représente
cas d'usages concrets

Vous ne savez pas à quoi servent les NFT? Voici quelques cas d’usages concrets

En règle générale, lorsqu’on évoque les NFT, on pense à