différence USDT et USDC

USDT et USDC : Ce qu’il faut savoir sur les deux plus grands stablecoins

En terme de capitalisation boursière, l’USDT et l’USDC sont les deux plus importants stablecoins de l’industrie crypto. Même si aujourd’hui, de nombreux stablecoins adossés sur l’Euro font leur apparitions, il est encore trop tôt pour qu’ils aient une véritable empreinte sur les marchés. Cela fait des années que les traders utilisent les stablecoins adossés sur le dollars et ils sont devenus au cours du temps, des piliers de l’industrie cryptos et de la finance décentralisée (DeFi).

Généralement, ce sont donc l’USDT et l’USDC qui sont les plus utilisés en terme de volume. Bien que les deux cryptomonnaies aient des objectifs similaires et des points communs à plusieurs égards, il n’en est pas moins vrai qu’elles sont différentes.

En cette période trouble dans le marché financier avec la chute de la Silicon Valley Bank, on a pu voir durant quelques heures une perte de 10% de la valeur de l’USDC. Un décrochage qui a fait beaucoup de bruit mais qui s’est très vite stabilisé et retrouvé son ancrage au dollar américain.

C’est dans ce contexte qu’il apparait plus important que jamais de comprendre et de découvrir plus en profondeur le fonctionnement de l’USDC.

Et afin de rendre le descriptif plus pertinent, il nous a semblé judicieux de comparer l’USDC avec l’USDT.

Qu’est-ce qu’un Stablecoin ?

Un stablecoin est un type de cryptomonnaie dont la valeur est adossé sur une valeur d’un actif de l’économie réelle. Un stablecoin peut être adossé à tous les types d’actifs. Il y a par exemple des cryptomonnaies adossés sur l’actif or.

Cependant, lorsqu’on parle de stablecoin, typiquement, on parle des cryptomonnaies qui représentent numériquement une monnaie fiduciaire, comme le dollar ou l’euro par exemple. Ainsi, pour ce qui est l’USDC par exemple, il s’agit d’un stablecoin adossé dans un ratio 1:1 au dollar américain. Cela signifie qu’1 USDC = 1 dollar.

Les stablecoins ont précisément été crées pour apporter des actifs “stables” au marché crypto, connu pour son extrême volatilité. Cela aide les traders par exemple à disposer d’une réserve de valeur stable qu’ils peuvent utiliser pour leurs transactions.

Qu’est-ce que le stablecoin USDC?

L’USDC est un stablecoin émit par la société Circle, depuis 2018. L’objectif de du consortium Circle était de créer un jeton qui puisse être utilisé par l’ensemble des acteurs de l’écosystème pour effectuer des opérations en dollar. L’introduction des stablecoins et de l’USDC permet en effet de parvenir à une véritable inter-opérabilité financière en facilitant l’échange de valeurs entre différentes blockchains.

Aujourd’hui, le stablecoin l’USDC est principalement disponible sous la forme de jeton ERC-20. Cependant, il peut être utilisé sur d’autres blockchains comme Algorand, Avalanche, Solana et également Tron.

Aujourd’hui, l’USDC est le deuxième stablecoin le plus populaire et a la deuxième capitalisation boursière la plus élevée de tous les stablecoins.

Il faut savoir qu’en mars 2021, la société Visa a annoncé qu’elle allait autorisé l’USDC pour le règlement de certaines factures. Ainsi, l’USDC fait partie également des cryptomonnaies compatibles avec la nouvelle norme ISO 20022 qui sera bientôt mis en vigueur.

Quel est le lien entre Circle et Coinbase ?

Contrairement à l’USDT, qui a été lancé en 2014, l’USDC est une pièce plus récente et n’est arrivée sur le marché que quatre ans plus tard. La pièce est actuellement gérée par un consortium appelé Center, fondé par Circle et Coinbase.

Circle est donc la seule organisation qui peut émettre des USDC, cependant elle n’est pas la seule propriétaire du token. En effet, la société Coinbase fait elle aussi partie du consortium incluant les deux entreprises que sont Circle et Coinbase.

  • Pour résumé l’entreprise Circle, il faut la considéré comme une entreprise crypto émettrice de tokens. C’est un fournisseur technique et infrastructure d’une monnaie numérique.
  • Concernant Coinbase, il s’agit d’une plateforme en ligne, qui permet d’acheter et de vendre des cryptomonnaies. Depuis la chute de la plateforme d’échange FTX, Coinbase est alors la deuxième plateforme d’échange en terme de volume. C’est aussi l’une des plus anciennes sur le marché et c’est certainement aussi l’une des plus réglementée dans la mesure où elle est domiciliée aux USA. La société est donc régulièrement sous le coup des projecteurs de la SEC et d’autres agences gouvernementales américaines.

En 2018, Circle et Coinbase ont décidé de se réunir pour créer le consortium Circle afin d’émettre plus spécialement le stablecoin USDC.

La décision de créer un nouveau stablecoin en 2018 s’explique en partie par le fait qu’à ce moment, le seule stablecoin en circulation était l’USDT qui connaissait de nombreux soubresauts avec la justice américaine.

–> Lire l’article pour en savoir plus : Voici la saga de l’USDT (Tether) et voici pourquoi l’histoire fait peur

Qu’est-ce qui soutient l’USDC ?

L’USDC est adossé à 1 dollar. Cela signifie que pour chaque USDC sur le marché, il y a un 1 dollar dans la réserve de l’USDC. Si par exemple tous les détenteurs de l’USDC décident de les vendre contre du dollars, alors, ils devraient pouvoir le faire sans aucun problème puisque tous les dollars sont en réserve.

Cependant, s’ils ne sont pas correctement adossés et soutenus, alors ils sont désindexés et perdent de la valeur. C’est par exemple ce qu’il s’est passé avec le TerraUSD (UST) qui à complètement perdu de sa valeur en quelques heures et qui a entrainé la faillite totale de Terra blockhain de l’irrévérencieux Do Kwon. Faillite qui a eu des répercussions sur de nombreuses sociétés de la DeFi…

👋 Le stablecoin UST était en réalité ce qu’on appelle un “stablecoin algorithmique” qui n’avait pas suffisamment de réserves fiduciaires et qui s’appuyait sur un système complexe pour maintenir le token indexée sur le dollar. Fatalement, cet algorithme a échoué de manière sensationnel notamment en raison de protocoles bancales de lending entrainant par la suite, de nombreuses sociétés à faire faillite…

Cependant, l’USDC n’est pas un stablecoin algorithmique. Il s’agit d’un stablecoin qui s’appuie sur une réserve 1:1 en dollar américain. Cela signifie qu’à chaque USDC émis, il y a dans les réserves bancaires, un dollar américain. Si tous les clients décidaient de convertir leurs USDC, tout le monde pourrait le faire. En théorie.

Ainsi, la vraie difficulté pour les sociétés émettrices de stablecoins est de justifier avec précision les montants en réserve qu’elles disposent. La S&P Global Ratings, qui fait partie des trois plus grandes agences de notation financière a analysé les réserves de Circle et l’a classé parmi les entités émettrices de stablecoins les plus transparentes, en juin 2022.

C’est aussi l’avis de l’un des plus grands cabinets comptables au monde, Grant Thornton, qui publie des attestations mensuelles sur les garanties de réserves de l’USDC. Soulignons qu’il ne s’agit pas d’audits en tant que tels mais bien des “attestations”. Il s’agit d’un document qui “atteste” donc de la véracité des données ou des informations déclarées par les entreprises.

Faut-il accorder sa confiance envers l’USDC?

Dernièrement, après la fermeture de la Silicon Valley Bank, la société Circle et le stablecoin USDC ont souffert d’un mouvement de panique prononcé. La société possédait en effet environ 8% de ses liquidités au sein de la société. Ainsi, après l’annonce de la faillite, la 2ème plus importante faillite bancaire après celle de la Washington Mutual lors de la crise financière de 2008.

Le vent de panique à secoué le marché et l’USDC à dévissé de son ancrage au dollars. Il a perdu environ 10% de sa valeur en l’espace de 24h. Les investisseurs avaient de quoi trembler, car ils ont fait l’amalgame avec la la chute de l’UST de Terra Blockchain…Pourtant, cela n’a rien à voir, dans la mesure où l’UST n’avait pas de réserve (ou qu’à faible proportion) de dollars mais des Luna token en majorité !).

dépeg de usdc

Cependant, le gouvernement américain à décidé de lancer un plan de sauvetage pour la Silicon Valley Bank. Le cours de l’USDC à repris son ancrage et le vent de panique semble (pour le moment) s’atténuer.

Pourquoi est-ce que c’est l’USDT qui détient la première place?

Voici le tableau des 10 premiers stablecoins en terme de capitalisation boursière, selon le site coinmarketcap. Comme vous pouvez le contacter, à la première place, on trouve l’USDT. Et la différence entre les deux capitalisations est très considérable. Celle de l’USDT représente près du double de celui de l’USDC.

top 10 des stablecoins
Source : https://coinmarketcap.com

Ainsi, l’USDT est clairement le stablecoin le plus populaire au monde. Et, il est même classé à la 3ème place, après Bitcoin et Ethereum, toujours selon le market cap.

—>Lire l’article : En quoi la capitalisation boursière ( MarketCap) est un indicateur utile?

Cela témoigne bien de la confiance qu’ont les traders envers l’USDT, et notamment pour effectuer des transactions sur les plateformes d’échange.

L’UST que l’on appelle également “Tether” du nom de la société qui l’a lancé en 2014 : Tether Limited Incorporated. Autrefois, l’USDT s’appelait “Realcoin” mais très rapidement, le nom qui a été choisi a été “Tether”, certainement moins prétentieux…À l’origine, l’USDT devait être hébergé sur le réseau Bitcoin mais c’est en tant que token ERC-20, sur Ethereum, que le token a été alors déployé avant d’être étendu à la plupart des blockchains. En effet, actuellement, Tether est un token présent sur 11 blockchains différentes alors que l’USDC est présent sur 8 blockchains.

La société Tether Limited Inc appartient à la compagnie internationale iFinex qui possède la plateforme Bitfinex.

Par exemple, l’USDT à souffert (et souffrent) encore d’une “rumeur” qui veut que la société ne dispose pas des réserves suffisantes. À l’heure actuelle, la société Tether, émettrice de l’USDT, n’a pas achevé ses nombreuses affaires avec la justice…

Il y a des doutes, en effet, tenaces sur la garantie que l’USDT détienne bien 100% de ses dépôts en dollars…Plus encore, l’USDT n’a pas d’attestations des meilleurs cabinets comptables comme en a l’USDC.

Cependant, l’USDT jouit très certainement de sa position car il été lancé le premier. Très souvent, et c’est quelque chose qu’on observe dans de nombreux secteurs, ce n’est pas tant la qualité qui fera le succès d’un produit mais simplement le fait qu’il ait été crée le premier.

Cependant, l’histoire nous montre que les classements changent malgré tout…

Il existe aussi d’autres stablecoins que l’USDC et l’USDT. Il existe aussi désormais des stablecoins adossés sur l’euros et d’autres adossés sur d’autres actifs comme l’or.

Nous reviendrons sur de prochains articles pour détailler les autres alternatives.

Voir aussi:

Total
0
Shares

La Rédaction ZoneBitcoin

Passionnés par le Bitcoin, nos rédacteurs tentent de démocratiser leurs connaissances à travers des articles variés et touchant différents sujets.

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Total
0
Share

En savoir plus sur ZoneBitcoin

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Échangez des cryptos sur Changelly

changelly

Tracker de crypto

coinstats app

Sur Google

googlenews

Ne ratez pas :

pera finance avis

Voici Pera Finance et on y gagne tous de la money ( + Tuto).

La DeFi va vite, très vite même comme vous le
luna token

Lunar (LUNA) to the moon, sans mauvais jeu de mot !

À tous les moonboys qui crient à tord et à