effondrement de stablecoin

Dossier Spécial Stablecoins : Pourquoi peuvent-ils s’effondrer ?

Posons la question tout de suite et sans détour : Mais pourquoi certains stablecoins ne sont pas sables? Pas aussi stables, tout du moins que l’on aimerait qu’ils le soient. Pourquoi certains stable coins s’effondrent devant nos yeux incrédules? Quelles sont les causes et les mécanismes derrière les désancrages des stablecoins?

C’est tout ce que nous vous proposons de découvrir dans ce guide ultime consacré aux stablecoins.

Il est essentiel de comprendre le fonctionnement des stablecoins car ils forment des piliers de l’économie crypto. Dans le mot “stablecoin”, il y a le mot “stable”. Ils sont donc censés représenter des cryptomonnaies qui ne subissent pas de volatilité et ont un cours relativement fixe.

Généralement, les stable coins sont des cryptomonnaies qui sont adossés à des monnaies fiduciaires. Par exemple, les stablecoins USDT représente un dollar américain, dans un ratio 1:1.

Or, on peut voir que cette “stabilité” n’est pas toujours effective. On a même vu certains stablecoins perdent leur ancrage à l’actif sur lequel ils sont adossés comme avec la chute de l’UST, pourtant classé à la 3ème place lors de son effondrement.

Cela a provoqué un véritable séisme sur les marchés des cryptomonnaies avec un effet domino que l’on ressent encore aujourd’hui, près d’un an plus tard….

Voyons donc dans ce guide ultime sur les stablecoins, tout ce qu’il faut savoir pour se prémunir au mieux avec des cryptomonnaies qui n’ont souvent de “stable” que le nom…

🎥 Il existe aussi une version vidéo de cet article que vous pouvez visionner ici.

À quoi servent les stable coins? Pourquoi existent-ils ?

Les stable coins sont adossés sur des actifs de l’économie réelle telle que les monnaies fiduciaires ( euro ou dollars, par exemple) ou des matières premières (comme l’or ou l’argent). Tous les actifs peuvent servir de garantie et soutenir les stablecoins. Ainsi, la plupart des stablecoins utilisées dans l’industrie crypto sont des cryptomonnaies adossés sur des monnaies fiduciaire et et particulier sur le dollar américain. Cependant, les stablecoins euros gagnent en popularité, même s’ils restent encore minoritaires.

Au cours du temps, les stablecoins sont devenus de véritables piliers de l’économie crypto, et cela s’explique par les nombreux avantages qu’ils apportent aux investisseurs particuliers comme aux institutions.

Quels sont les avantages à utiliser des stablecoins?

Il existe plusieurs avantages à utiliser les stable coins dont voici les principaux :

Avoir une réserve de valeur fiable : Les traders peuvent prendre des positions plus facilement sans être soumis aux fluctuations et à la volatilité du cours des cryptomonnaies. Cela leur permet d’avoir également un référent pour estimer le prix d’un actif. Cela permet surtout de disposer d’une réserve de valeur faible pour pouvoir gérer et prendre position. Ainsi, si un trader possède 1000 $ en stablecoin et qu’il décide de les laisser sur son compte. Il n’aura pas théoriquement de surprise s’il ne consulte pas son solde. Cependant, s’il possède ce même montant en une autre cryptomonnaie comme l’ETH, sa valeur pourrait augmenter ou diminuer au cours du temps.

Faciliter les transactions transfrontalières : C’est là le plus grand avantage des stablecoins si l’on considère les paiements à l’international. Il n’y a pas besoin d’intermédiaire ni besoin d’attendre l’ouverture des banques pour réaliser un paiement. Tout le monde peut réaliser des transferts également. Les paiements en stablecoins sont moins chers et plus rapides. Cela minimise les frais d’envois de façon radicale car les envois de fonds se font sur la blockchain avec les frais inhérents des blockchains. Par exemple, de nombreux particuliers et entreprises réalisent des paiements en stablecoin comme l’USDT sur le réseau TRON qui comporte des frais très bas ( environ moins de 1 dollars pour effectuer un transfert, actuellement).

Permettre une plus grande inclusion financière : De nombreuses entreprises dans le monde n’ont pas accès aux services financiers traditionnels. Ils peuvent alors utiliser les stable coins pour effectuer des paiements sans même posséder de compte bancaire. Dans les pays émergents, les stablecoins représentent une opportunité accessible pour s’insérer dans le commerce international.

Le top 10 des stablecoins aujourd’hui

Comme vous pouvez le voir sur Coinmarketcap, le top 10 des stable coins en terme de capitalisation boursière représentent essentiellement des stable coins adossés sur le dollar américain. On retrouve à la première place l’USDT, l’USDC, le BUSD ainsi que le DAI.

👉 L’USDC est un stablecoin adossé entièrement à des réserves en dollar américain. Cela signifie que la société possède le même montant des USDC en circulation en dollars en réserve. Plus spécifiquement, le consortium qui émet l’USDC, à savoir la société Circle et Coinbase possèdes des liquidités réelles ainsi que des bons du trésor américain. La société Circle avait plus de 3 milliards de dollars de ses avoirs dans la Silicon Valley Bank, aujourd’hui en faillite. Après avoir connu un dépeg de près de 10%, l’USDC a finalement retrouvé son ancrage au dollar.

👉 Le stablecoin DAI est ce qu’on appelle un stablecoin algorithmique. Il est émis par le protocole MakerDAO basé sur la blockchain Ethereum . Lors de la chute de la Silicon Valley Bank, le DAI a également subit une perte de valeur. Cela s’explique par le fait que les collatéraux de réserve pour le DAI sont constitués à plus de 50% en USDC.

👉 Tether est la société émettrice du stablecoin USDT qui est le premier stablecoin en terme de capitalisation boursière. Cependant, l’USDT a connu de nombreux soubresauts et déboires juridiques concernant précisément le montant des réserves réelles que dit posséder la société. La société a plusieurs dossiers en cours avec la justice américaine. (Cf Voici l’incroyable saga de l’USDT (Tether) et voici pourquoi l’histoire fait peur)

le top 10 des stable coins
Source : https://coinmarketcap.com

Le cas spécifique de l’effondrement de l’UST

L’effondrement du stablecoin UST sert aujourd’hui de référence ultime lorsque l’on évoque l’effondrement probable des stablecoins. Cependant, même si l’UST est entrée dans l’histoire, nous devons préciser que son cas est quelque peu “à part” dans la mesure où il s’agissait d’une stablecoin algorithmique soumis à des conditions de marché très spécifiques.

La chute magistrale de l’UST reste un cas particulier ne doit pas servir de généralité pour les autres stablecoins.

L’UST était le stablecoin algorithmique de la blockchain Terra. Cette blockchain avait mis au point deux cryptomonnaies natives complémentaires : le Luna et le TerraUST ( qui était donc le stablecoin ). On parle de stablecoins algorithmique relativement complexe impliquant que pour chaque UST qui était créée, un 1 dollar de LUNA était détruit. Le mécanisme d’arbitrage faisait en sorte que si le cours de l’UST diminuait, alors il était possible d’échanger 1 UST contre 1 dollars de LUNA, pour réduire alors l’offre totale donc.

C’est un mécanisme qui fonctionne “bien” tant que le marché est à la hausse et qu’il n’y a pas d’attaque spéculative.

Avant que le crash de la blockchain Terra dans son ensemble ne se produise, il faut savoir que LUNA figurait parmi les 10 plus grandes cryptomonnaies en terme de capitalisons boursière. C’était l’une des cryptomonnaies les plus prometteuses et les plus populaires ( notamment en Asie). Un projet qui avait tout pour réussir (avec partenariats, développement de protocoles, développeurs, etc) et qui s’est implosé de lui-même.

👋 Il y a plusieurs raisons imbriquées qui expliquent la chute de l’UST, le 9 mai 2022. Cependant, on sait que l’une des plus grandes raisons provient d’un protocole de prêt appelé Anchor qui promettait environ 20% de rendement aux déposants. Bien évidement, il s’agissait du taux de rendement le plus élevé sur un stablecoin qui existait sur le marché. Ce rendement excessif à attiré de nombreux investisseurs et notamment des entreprises à l’affût du gain. Plus de 50% des UST en circulation se trouvait sur le protocole Anchor… Les rendements récolés étaient alors démesurés et certains ont voulu profiter de l’arbitrage occasionné. Plus encore, les annonces de l’économie (notamment en lien avec la guerre en Ukraine) ont marqué une crainte des investisseurs. Cela à poussé de nombreux déposants à vendre le token UST de façon massive…Pas de collatéral pour justifier l’offre, ce qui a entrainé une chute radicale du cours du stablecoin.

Le token a alors chuté pour ne plus rien valoir du tout, en l’espace de quelques jours, entrainant avec lui, la chute d’un écosystème valorisé à plus de 20 milliards de dollars…

C’est depuis ce jour fatidique que l’on sait que les stablecoins peuvent être risquées et ne sont pas aussi “stable” que ce que l’on pourrait croire.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter l’article qui résume bien la chute de Terra Blockchain: https://www.richmondfed.org/publications/research/economic_brief/2022/eb_22-24

Comment les stablecoins peuvent perdre leurs valeurs?

Lorsqu’un stablecoin perd son ancrage, cela se produit généralement en quelques étapes qui vont varier selon le stablecoin et les circonstances de la situation.

Si pendant longtemps, on a pensé que les stablecoins étaient sans risques, aujourd’hui, nous savons qu’ils possèdent un risque de perdre leur ancrage. Cela se produit quand la valeur du stablecoin s’écarte largement et dangereusement de la valeur de référence.

Plusieurs raisons peuvent expliquer ce désancrage pour diverses raisons, et souvent une combinaison de facteurs micro et macro-économique. Un effondrement d’un stablecoin peut s’expliquer par les conditions économiques (inflation, gausse des taux d’intérêts) , des problèmes de liquidités, une diminution ou une hausse brutale de la demande (ou de l’offre), des problèmes techniques ou encore par des modifications réglementaires par exemple.

Il ne faut pas oublier que les stablecoins sont des actifs qui sont soumis à la loi de l’offre et de la demande. Ainsi, sur des plateformes d’échanges, si la demande augmente, alors le stablecoin peut voir sa valeur augmentée. À l’inverse, sa valeur peut chuter si la liquidité n’est pas suffisante par rapport à la demande.

En ce ce qui concerne les raisons macroéconomiques, le taux d’inflation peut influencer l’actif sous-jacent qui soutient le stablecoin.

Les modification règlementaires peuvent également avoir un impact sur le cours d’un stablecoin. Si un gouvernement décide d’interdire leur usage, cela peut entrainer une vente massive auprès des investisseurs par exemple et entrainer une baisse de sa valeur.

Un stablecoin est techniquement un token hébergé sur une blockchain. Il est alors sujet aux différentes attaques de piratage, au congestion du réseau ou à des bugs des smart contrat. Par exemple, une faille peut entrainer un calcul incorrect de la valeur du stablecoin et mettre en péril son ancrage et sa valeur dite stable.

Comment se déroule l’effondrement d’un stablecoin?

Voici les étapes que l’on a observé très souvent lors d’un depeg d’un stablecoin. Il s’agit ici d’un scénario généraliste dans lequel vous pouvez trouver une certaine trame lors des effondrements des stablecoins.

1/ La valeur du stablecoin connait une baisse de sa valeur

Les turbulences du marché, des problèmes de liquidités ou encore des problèmes peuvent affecter le cours du stablecoin. On peut alors observer une légère dépréciation du stablecoin.

2/ Les traders et investisseurs réagissent et anticipent

Même une petite dépréciation peut entrainer un vent de panique puissant sur les marchés. Il suffit que les médias soient plus alarmistes par exemple pour entrainer à leur tour une panique franche auprès des traders et investisseurs. Selon le degré de gravité de la situation, cette petite dépréciation peut entrainer un véritable sentiment de FUD ( fear, uncertainty, doubt) se propage sur les réseaux sociaux pour que les ventes se fassent plus importantes.

3/ La présence d’opportunités d’arbitrage

Si le stablecoin perd de sa valeur, des opportunités d’arbitrage peuvent alors se présenter. La méthode de l’arbitrage consiste à acheter un token et le revendre à un prix pour important. Cela peut se faire sur différentes plateformes ou en jouant avec la valeur d’autres stablecoins sur d’autres paires de trading, par exemple. Il faut savoir que les traders peuvent utiliser des bots de trading pour réaliser des arbitrage automatiques comme avec le bot Cryptohopper. Des sommes considérables peuvent alors être engagées.

4/ L’émetteur de stablecoins prend des mesures

Récemment avec la faillite de la Silicon Valley Bank, on a pu observer une dépréciation de l’USDC de plus de 10%. La société émettrice Circle a alors suspendu temporairement les conversions USDC:USD de même que certaines plateformes d’échanges ont arrêté les retraits. Les mesures des sociétés émettrices permet alors de réguler l’offre et d’influencer la demande, le temps qu’une solution soit trouvée comme cela a été fait avec le plan de sauvetage décidé pour la Silicon Valley Bank.

Les sociétés peuvent décider d’augmenter le collatéral ou envisager d’autres actions. Le but étant toujours le même : rétablir autant que possible la confiance dans le stablecoin. Plus la société réagit vite et choisit les bonnes décisions, plus le sablecoin est susceptible de se stabiliser.

5/ La valeur du stablecoin se stabilise ou s’effondre…

À partir de là, en général, l’issue est à double tranchant. Soit le stablecoin s’écroule, soit il se stabilise. Tout dépend alors du niveau de confiance envers le stablecoin par les investisseurs. Plus ces derniers sont confiant quand à l’avenir de la société, plus il va vouloir maintenir sa position et ne pas vendre ses actifs.

Quels sont les défis associés à la dépréciation des stablecoins?

La dépréciation d’un stablecoin peut entrainer de graves répercussions sur tout l’écosystème dans lequel il est utilisé. Comme a pu, hélas, le constater avec l’effondrement de l’UST, cela a eut des répercussions énormes sur de multiples protocoles et sociétés. L’effet domino est le risque majeur qui risque de se propager sur d’autres cryptomonnaies…

Ainsi, la chute d’un stablecoin est un événement majeur qui n’agit pas comme un cas isolé. Cela peut avoir des répercussions dramatiques sur l’ensemble de la finance décentralisée.

Les répercussions peuvent être observés à plusieurs échelles au sein de l’industrie :

⚠️ Une extrême volatile du marché :

Lorsque des tokens s’effondrent, le marché connait inévitablement des turbulences. Les traders cherchent en effet à vendre pour limiter les pertes. Cela crée un affolement sur les marchés avec parfois des décisions prises hâtivement. Puis, généralement, les investisseurs enregistrent des pertes, d’autant plus grandes s’ils n’ont pu vendre à temps leurs avoirs.

Pire encore, la liquidité peut être défaillante dans la mesure où cela peut être difficile pour les investisseurs et les traders de liquider leurs avoirs tant la vente a été réalisée en quantité importantes. Ils peuvent se retrouver très rapidement avec un bag de tokens sans valeurs, sans pouvoir les vendre, faute de demande.

⚠️  Perte de confiance et atteinte dans la réputation de l’entreprise :

L’effondrement d’une stablecoin peut mettre en péril la réputation et la confiance qu’ont les investisseurs envers la société émettrice. Par exemple, la chute de l’UST à définitivement ruiné la réputation de TerraLabs, qui émettait l’UST. Plus encore, Do Kwon, le fondateur de la Terra Blockchain à totalement perdu la confiance et la sympathie de la communauté crypto.

Même si l’entrepreneur Do Kwon voulait lancer un nouveau projet, cela ne serait pas évident…Une fois que la confiance est perdue, il est difficile de la retrouver. Cela est vrai dans la vie privée mais aussi et surtout dans la vie professionnelle.

⚠️  Risque de durcissement de la réglementation  :

Dans la mesure où les stablecoins sont des piliers de l’industrie crypto, cela peut avoir des conséquences sur le plan juridique. Les gouvernements peuvent décider d’imposer des restrictions réglementaires ou d’établir des cadres limitant la pratique de certaines entreprises. Les autorités peuvent estimer que ces actifs menace la stabilité du système financier et décider leurs interdictions. Cela peut être une issue, non bénéfique pour les acteurs de l’industrie….

Mot final sur la stabilité théorique des stablecoins

Comme nous venons de le voir, les stablecoins sont des éléments essentiels de l’industrie des cryptomonnaies. Ils s’avèrent utiles à plusieurs égards et ont permis à l’écosystème de s’étendre et devenir toujours plus accessible auprès du grand publique.

De l’autre côté, nous avons pu voir que certaines expériences de création de stablecoin autrement que fonctionnant sur des collatéraux se sont avérées infructueuses. Oui, les stablecoins ne sont pas aussi stables que ce que l’on aimerait. Il s’avère qu’en général, les stablecoins algorithmiques sont les plus risqués. On a pu voir aussi que l’effondrement d’un stablecoin aussi populaire soit-il (cf UST) peut se produire et entrainer un effet domino dévastateur sur l’ensemble de l’écosystème. (Cf “l’hécatombe de la cryptomonnaie Luna“).

Il n’est pas facile de choisir le meilleur stablecoin. Les plus grands stablecoins peuvent dévisser comme on a pu le voir avec le cas de l’USDC lors de l’affaire de la Silicon Valley Bank. Pour autant, l’USDC a montré sa résilience et a pu retrouver son ancrage aussi rapidement qu’il l’avait perdu.

Cela peut être rassurant de savoir que Circle réalise des attestations régulièrement pour justifier de ses avoirs. Ce n’est pas le cas de l’USDT même si cela reste le stablecoin le plus largement utilisé.

Aussi, pour finir, nous ne pouvons vous conseiller que de rester sur vos gardes et de maintenir vos stablecoins à portée de main au cas où vous devriez vous en débarrasser rapidement…

Vous pouvez aussi diversifier vos avoirs en stablecoins et préférez les actifs synthétiques qui peuvent être une alternative intéressante. Vous pouvez aussi choisir d’avoir des stablecoins adossés sur l’Euro ou ceux adossés sur des matières premières par exemple, comme les cryptomonnaies adossés sur l’or.

Voir la vidéo sur les stablecoins sur Youtube:

Lire d’autres articles :

Total
0
Shares

La Rédaction ZoneBitcoin

Passionnés par le Bitcoin, nos rédacteurs tentent de démocratiser leurs connaissances à travers des articles variés et touchant différents sujets.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Total
0
Share

En savoir plus sur ZoneBitcoin

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Échangez des cryptos sur Changelly

changelly

Tracker de crypto

coinstats app

Sur Google

googlenews

Ne ratez pas :

sos token opendao airdrop

Comment réclamer vos SOS tokens du Airdrop de OpenSea?

Si vous avez déjà utilisé la plateforme Opensea pour acheter
le web3 va changer nos vies

Voici pourquoi le web 3 peut changer nos vies…en mieux

Le titre peut vous sembler racoleur. Je sais. Sauf que